Leadership

Helen Meagher La Lime

Représentante spéciale du Secrétaire général et Chef du Bureau Integré des Nations Unies en Haïti (BINUH).

La Représentante spéciale et Chef du Bureau Integré des Nations Unies en Haïti, Madame Helen Meagher La Lime, a été nommée par le Secrétaire général António Guterres le 15 octobre 2018.

Mme La Lime avait servi depuis åout 2018 comme Représentante spéciale du Secrétaire général et Chef de la Mission des Nations Unies pour l'appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH).

Mme La Lime a eu une carrière remarquable au Service américain des affaires étrangères, ayant occupé plusieurs postes diplomatiques de haut niveau. Elle était, de 2014 à 2017, Ambassadeur des États-Unis en Angola et, de 2001 à 2013, Directrice chargée de la sensibilisation du public au Commandement américain pour l’Afrique, en Allemagne.

De 1996 à 2011, elle a occupé plusieurs postes au sein du Département d’État, dont celui de Chef de mission adjoint à l’ambassade américaine en Afrique du Sud de 2008 à 2011 ; Consul général à Cape Town, de 2006 à 2008 ; Ambassadeur au Mozambique, de 2003 à 2006 ; Chef de mission adjoint au Maroc, de 2001 à 2003 et au Tchad, de 1996 à 1999. De 1999 à 2003, elle était Directrice et Directrice adjointe du Bureau des affaires africaines du Département d’État.

Mme La Lime est diplômée de la « National Defense University » et titulaire d’une licence de langues et de linguistique de la « Georgetown University ». En plus de l’anglais, elle parle couramment le français, l'espagnol et le portugais.

 

Mme Ulrika


Représentante spéciale adjointe du Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH), coordinatrice résidente et humanitaire en Haïti.

Mme Ulrika Richardson, de nationalité suédoise, a consacré plus de 30 ans à la coopération internationale. La majeure partie de sa vie professionnelle a été consacrée au service civil international sur le terrain par l'intermédiaire des Nations unies, principalement en Afrique occidentale et centrale, dans les Caraïbes ainsi que dans les Balkans occidentaux et en Europe du Sud[1]Est. Mme Richardson possède une vaste expérience du développement, des conflits, de l'après-conflit et de l'humanitaire dans un large éventail de contextes politiques, socio-économiques, de fragilité et de droits de l'homme complexes, avec une solide expérience de la défense des droits des femmes et des enfants. Elle est également connue pour sa connaissance approfondie des défis multidimensionnels auxquels sont confrontés les petits États insulaires en développement.

Avant d'occuper son poste actuel de Représentante spéciale adjointe du Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH), coordinatrice résidente et humanitaire en Haïti, Mme Richardson a été Coordinatrice résidente des Nations unies au Kosovo.

Avant cela, elle était Coordinatrice résidente des Nations unies à Cabo Verde, où elle était également Représentante résidente du PNUD, de l'UNICEF et du FNUAP.

Mme Richardson possède une vaste expérience des affaires internationales et de la coopération au développement, puisqu'elle a été Représentante résidente du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Gabon (2012-2013), Représentante résidente adjointe en Turquie (2007-2012) et à Cuba (2004-2007), où elle a également travaillé sur la préparation aux catastrophes régionales. Elle a rejoint l'Organisation en 1995 avec les volontaires des Nations unies.

Mme Richardson a également occupé un poste à la Banque africaine de développement à Abidjan, en Côte d'Ivoire, sur la coordination, la liaison et la négociation de la coopération nordique.

Avant son parcours international, elle a travaillé pour l'Office suédois de l'immigration dans un important camp résidentiel pour réfugiés pendant les guerres des Balkans.

Mme Richardson est titulaire d'une maîtrise en développement international et en économie du développement de l'université de Göteborg ainsi que d'une licence en psychologie sociale de l'université de Lund, toutes deux en Suède. Elle a effectué sa recherche de Master en Guinée Bissau, financée par l'Agence suédoise de développement international.

Mme Richardson parle couramment l'anglais, le français, l'espagnol et le portugais.